Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 srigina

"Edito" de Srigina (2010)

27 Février 2006, 23:49pm

Publié par safir

 

Edito

                                                                     

   

 Edito du mois de décembre 2010

2211e5444a3288465fcdeb558f2fe919

Srigina  par Malek Belhadj-Mostepha

 

C'est d'abord un phare dont le mince filet de lumière transperce l'obscurité de la nuit pour guider les bateaux abordant les côtes algériennes.

Srigina, c'est aussi un minuscule rocher, sorti du fond de l'eau et qui se dresse fièrement, j'allais même dire avec arrogance, au milieu de la Grande Bleue, notre belle Mer Méditerranée.

Srigina, c'est, enfin, un blog sur Internet, un blog d'information, de culture et de divertissement qui, parfois, nous fait évader, nous fait rêver par ces moments de grisaille et d'incertitude sur l'avenir de notre planète "On ne commande à la Nature qu'en lui obéissant" avait écrit en son temps, le philosophe Bracon.

A force de provocations, l'homme a fait perdre à la Nature toute sa patience et sa vengeance se traduit par les catastrophes naturelles que nous vivons : tsunami, tremblements de terre, éruptions volcaniques, inondations, etc. Implorons Dieu pour que sa colère s'estompe rapidement!

Revenons à notre blog qui naquit un jour grâce à l'initiative heureuse de notre ami Safir et qui souffle cette année sa cinquième bougie.

Srigina nous promène à travers de magnifiques sites touristiques, nous fait vivre de nombreux reportages, évoque pour nous un chanteur en vogue ou une parole célèbre...

La voix de Srigina s'élève de l'ex Rusicada pour saluer ses amis et l'écho lui répond des quatre coins du monde...

Au fait, nous abordons ces jours-ci le mois de décembre, le mois le plus froid de l'année, le mois des giboulées, des tempêtes de neige et des trombes d'eau.

Alors, permettez-moi un conseil: au lieu de regarder ruisseler sur vos vitres les grosses gouttes de pluie, réfugiez-vous dans les pages de Srigina.

Là, vous verriez reluire le beau soleil d'Algérie, vous accosteriez sur de belles plages au sable doré, vous découvririez la baie de Chetaibi, la plage de La Marsa, l'hôtel de Seraidi...N'est-ce pas un bonne thérapie pour refaire le plein d’optimisme et chasser l'ennui et la mauvaise humeur? Allez, bon courage ! 

 

    • C'est avec un très bel édito que M. Belhadj-Mostepha nous invite à traverser ce mois de décembre qui nous mène aux Fêtes de fin d'année.En effet , en ces jours d'hiver qui si courts, quelle meilleure façon de s'évader que de visiter le blog Srigina!

      Merci Safir, Merci M. Belhadj-Mostepha      (Amie de srigina)

(Photo de M.Belhadj-Mostefa prise par mes soins le 21.11.2010 à15h300 me faisant partager sa dernière lecture de cet Editorial).

Edito

                                                                               

 

Edito du mois de novembre 2010 :

f416ea5070639f5da44b208aa1e71129

La Presse algérienne privée

Par Abdeslam Benlarbi

 

Le quotidien en langue française " El-Watan" et "El-Khabar " en langue arabe ont fêté leur 20 ans d'existence. L'ex Président de la République Chadli Bendjedid a décidé une ouverture politique et médiatique en 1988 et ce, avant la Mikhail Gorbatchev, artisan de la perestroïka et cette ouverture a permis l'explosion de la presse privée dont les deux titres cités.

Jadis, l'Algérie (1962-1989) disposait de peu de titres dont le fameux quotidien tout va très bien"El-Moudjahid", Ec-Chaab en arabe, El-Djamhouria d'Oran et Al-Nasr (ex dépêche de Constantine). La multiplicité des titres a permis au lectorat une diversité des choix mais avec le temps quelques journaux arabophones se sont transformés en quotidiens de faits divers  comme c'est le cas de Echarrouk et Anahar. Aussi, les algériens lisaient surtout la presse en français plus que celle de l'arabe, mais depuis le match historique Algérie-Egypte, la tendance se dirige vers la presse jaune dont Echourrouuk.

Edito

  .............................................................


 

Edito du mois d'octobre 2010

encrier-plume.jpg

La Reprise

Par Abdeslam Benlarbi

 

L'Algérie a ouvert plusieurs Grands Chantiers et ce, pour la reconstruction du pays très affecté par plusieurs années de terrorisme. Le premier chantier est d'ordre militaire et sécuritaire. Il s'agit de mettre le paquet pour éradiquer les derniers foyers de ce fléau au nord du pays dont quelques communes de Skikda et mettre une stratégie commune avec les pays de Sahel pour mettre fin à la situation précaire qui prévaut dans cette sous-région. Au plan institutionnel, il s'agit de poursuivre les réformes dans l'administration et la bonne gouvernance en général. Dans le domaine des travaux publics et des transports, l'Algérie s'est engagée dans une politique toutes azimutes pour rattraper le retard dans les routes et les chemins de fer. Les autres secteurs se mobilisent pour se mettre aux normes internationales en  la matière. Pour le reste, je pense que la nation est appelée à faire un effort en matière d'organisation, d'hygiène, de l'éducation civile et du savoir faire.

Edito

  .............................................................

 

Edito du mois de Septembre 2010

DSC02960 

par Salim

 

Ce mois conserva toujours, chez les Romains, le nom de September, qui désignait la septième place qu'il occupait d'abord dans le calendrier de Romulus, quoiqu'il devint dans la suite le huitième et le neuvième, et qu'on eût tenté de l'appeler Tiberius en l'honneur de Tibère, Germanicus en l'honneur de Domitien, Antoninus en l'honneur d'Antonin-le-Pieux, Herculeus en l'honneur de Commode, et Tacitus en l'honneur de Tacite.

    Les Egyptiens appelaient ce même mois Paophi, et les Grecs Boedromion. C'est à l'équinoxe d'automne que la Grèce célébrait tous les ans les petits mystères, et tous les cinq ans les grands mystères d'Eleusis. A Rome, le mois de septembre était sous la protection de Vulcain ; le jour des ides, le dictateur ou le premier magistrat attachait au capitole le clou sacré.

      Fini les vacances, on remonte les manches et zou…au boulot !! Après de belles vacances pour certains, de longues heures d’attentes dans les points douaniers pour d’autres…et autres expériences estivales, nous y voila ! Septembre !

      Sous les bons auspices de Safir qui nous accueille sur le paquebot nommé « srigina » nous regardons l’avenir avec un œil de marin, un cœur de pécheur et une âme d’être humain ! Nous larguons les amarres et nous nous laissons guider par les chants des sirènes …de préférence celles du coté nord est algérien (Skikda), des sirènes qui durant des décennies ont tenté les vieux briscards marins du monde entier –

Ah ! Que le voyage commence !

Que le voyage continue !

  Merci Safir 

................................................................................................

  Bravo pour l'édito de Salim pour le mois de septembre.  C'est une très belle invitation à partager la découverte de Srigina.

       " Amie de srigina"

 

Edito

  .............................................................

 

Edito du mois d'Août 2010

55722068 p

par "Amie de  srigina"

 

Août, mois des vacances...On rêve de partir, de découvrir de nouveaux paysages, de rencontrer d'autres gens, d'autres cultures. Ce n'est pas, hélas,  toujours possible.

Pourtant sans bouger de chez soi, en visitant le blog Srigina, on est aussitôt transporté en Algérie. En premier lieu dans la région de Skikda, magnifique grâce à se côtes et à ses plages mais aussi au fil des reportages dans d'autres régions aussi belles. Pour ceux qui ne connaissent pas l'Algérie mais surtout ceux qui y sont nés et qui résident ailleurs, Srigina est un pont entre les deux rives de la Méditerranée et même entre les continents si on croit sa Géovisite.

Depuis quatre ans sur ce site, Safir nous fait partager sa connaissance de l'Algérie dans sa riche et belle diversité. On y apprend l'histoire depuis les lointaines origines à nos jours, on découvre la musique traditionnelle et moderne, les manifestations culturelles ou religieuses, la littérature, la poésie et le sabir, le développement du pays...En un mot c'est un voyage permanent qui nous est offert dans un esprit d'ouverture et de fraternité entre les peuples.

Merci Safir, et que dure encore le voyage  avec Srigina!

 

  N.b : Cette photo a été prise le samedi 31 juillet 2010 à Oued Saboune à 15 km des platanes.

Edito

  .............................................................

 

Edito du mois de Juin 2010: L'Algérie

a9147b1594a8653db6338a935097a76f-copie-1.jpeg

Par Abdeslam Benlarbi

 

A chacun  sa façon d'aimer l'Algérie,  il y a ceux qui l'adorent par la travail et le sacrifice et d'autres par les cris et les critiques. Je suis de ceux qui consacrent leur temps à travailler pour son bien, le bien de sa famille et l'intérêt général et je comprends, sans que je partage l'avis, des gens qui voient que l'intérêt de notre pays, c'est de gagner quelques matchs voire la coupe du monde. On peut concilier ces deux façons de voir en mobilisant la nation par le sport et le travail pour sortir notre Bled du sous-développement et  atteindre, par conséquent, les pays développés.

Edito

  .............................................................

 

Edito du mois de mai 2010

ca564a817fb6525ee07f6e101ef0e480.jpeg

 Skikda,  la ville et le maire

Par Abdeslam Benlarbi     

 

Skikda, pour les algérois c'est leur petite Alger. Skikda en dépit de ses moyens humains et financiers enregistre un retard flagrant et ce, depuis des décennies. Skikda agonise pour des raisons de gestion ni plus ni moins. L'aménagement urbain est bloqué  à Skikda, mais les choses vont bien dans  les autres villes maritimes telles que Jijel ou les villes de l'intérieur telles que Sétif. Le Maire de la ville et son Conseil Communal doivent prendre leurs responsabilités en engageant des travaux de grande envergure pour rendre à la ville son ancien cachet. Entre cet engagement et rendre le tablier, je ne vois aucune autre alternative que ces deux mesures. A bon entendeur, Salut!

Edito

  .............................................................

 

Edito du mois d'avril 2010

d8daf211ddd0e0bcad841efc87f1a8be.jpeg

 Le Printemps

Par Abdeslam Benlarbi

 

Avril, c'est Aprir en berbère. C'est le deuxième mois du printemps chez nous. Les gens  profitent de ce mois pour sortir surtout en pleine nature et dans les stations thermales. Au plan sécuritaire, les choses s'améliorent de jour en jour et les groupes armés perdent du terrain et leur influence se réduise au  minimum. Pour la criminalité les choses se détériorent et la presse arabophone consacre des éditions entières pour refléter ce fléau. D'ailleurs, beaucoup de familles s'interdisent la lecture de ces journaux. Aussi, au plan de la dégradation des mœurs, les choses vont de mal en mal. La société n'a pas plus de repères et on passe toujours d'un extrême à un autre. Aussi, au plan social, l'instabilité de l'emploi est un facteur qui frappe les fondements de la société. Plusieurs tentatives administratives essaient de régler ces problèmes. Les syndicats libres sont en discussion pour la création d'une confédérion générale des syndicats. Pour l'aspect positif des choses, le gouvernement a décidé la création d'une grande compagnie mixte des transports maritimes. Au plan local, les préparatifs sont en cours pour avoir une bonne saison estivale.

Edito

  .............................................................

 

Edito du mois de mars 2010

mesmontages_fr_74E35FB7.gif

Mars ou maghres

Par Abdeslam Benlarbi

 

Mars, c'est maghres en berbère. Maghres vient de ghares c'est à dire planter. Donc, maghres ou mars c'est le mois des plantations et c'est aussi le début du printemps. Pour cette année, on signale une bonne pluviométrie au nord de l'Algérie et spécialement dans le littoral.  Aussi, en mars on fête la journée de l'eau, la journée de l'arbre et la journée internationale du marin. Au plan social, c'est la journée internationale de la femme. Mais sur ce chapitre, les choses sont décevantes surtout cette année avec la grève des enseignants et professeurs où le gouvernement a menacé ce corps dont les femmes sont majoritaires d'une radiation collective s'ils ne reprennent pas les cours. Ils ont repris mais ils ont décidé de poursuivre cette lutte avec d'autres moyens légaux. Enfin, dans ce mois le blog de srigina poursuit la publication d'anciens reportages mais aussi  de nouveaux billets dans "Quai" & "Vagues". A vos commentaires!

 

L

Edito

  .............................................................

e Blog de Srigina
Edito du mois de février 2010

9329c571540266ea06e46273f400bfc9.jpeg

( 28 Février 2006-28 Février 2010)

Par Abdeslam Benlarbi
 

C'est pas facile de maintenir un blog pendant quatre ans avec le même rythme et ce, malgré les problèmes techniques qui persistent toujours avec l'histoire du transfert de la plateforme Dzblog vers Over-blog. Un petit rappel historique, ce blog a pris plusieurs noms dont adya, cap de fer, sirigina (avec i) et srigina (sans i). Des centaines d'articles avec photos et aussi, des centaines de commentaires. ont été publiés. Pour les visiteurs, il y a une chute vertigineuse (de 200 visiteurs par jour en 2008 à 20 en 2010). Enfin, d'une manière globale il y a une nette amélioration du point de vue technique, moins de fautes  d'orthographe   et une bonne structuration des photos.

Edito

  .............................................................

   Edito du mois de janvier 2010 

5Patrice-Lumumba-copie-1

Patrick Louamba Père de l'Indépendance africaine (l'Afrique: 50 ans après).

Par Abdeslam Benlarbi

 
Dix sept pays africains vont fêter cette année leurs 50 ans d'indépendance. En 1960, ces pays sont passés d'un statut à un autre. Les peuples africains attendent toujours que les nouveaux maîtres
s'engagent vraiment dans une politique de développement économique et du progrès social. Aussi, en 2010 l'Angola organise le championnat du football. On oublie certes la guerre civile dans ce pays qui a duré plusieurs années entre le MPLA (Mouvement Populaire de la Libération d'Angola) et l'Unita (l'Union Nationale de la Libération Totale de l'Angola), mais il ya aussi le Front de la Libération de Cabinda.
Vive l'Afrique.

Commenter cet article