Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 srigina

"Edito" de srigina (2012)

28 Février 2006, 01:00am

Publié par safir

 Edito du mois de décembre 2012
Dico.jpg
Malek Chebel

Par Agnès de Menton (France)
 

 

Voilà Décembre qui commence, les Fêtes approchent et avec elles, l'inévitable course aux cadeaux. Nous étions nombreux ce week-end  à chercher notre bonheur à l'occasion du 17ème Salon littéraire qui se tient chaque année à cette époque dans ma région. Des livres pour tous les goûts, pour les petits et les grands,   présentés par leurs auteurs. La passion des livres que je partage largement avec mon ami Safir,  m'attire toujours  vers ce genre de manifestation mais cette année, la présence de Malek Chebel , philosophe et écrivain algérien né à Skikda était comme on dit « une cerise sur le gâteau »Outre l'exposition de ses nombreux ouvrages, il présentait son dernier succès littéraire, le « Dictionnaire amoureux de l'Algérie » Nombreux étaient les gens qui se pressaient autour de lui pour acheter  son livre et attendre qu'il le leur dédicace . Pour ma part, je l'avais déjà acheté, lu et annoté mais cela m'a donné l'occasion d'un échange cordial et chaleureux avec lui.

Son tour vint ensuite de présenter son ouvrage au cours d'une table ronde  Quel amoureux de l'Algérie ce Malek!  L’Histoire du pays, la beauté des femmes, l'humour algérien, la splendeur des paysages, la lumière incomparable des levers de soleil, la Religion, les Arts, les Lettres …. il n'a rien oublié et les auditeurs captivés l'ont applaudi très fort.

J'admire Malek Chebel  car il œuvre à la connaissance des cultures, des religions et donc au rapprochement  des hommes de nos deux rives de la Méditerranée mission qui est aussi celle du  blog  de Safir,  notre Srigina.

Et justement, à l'autre bout oriental de cette belle mer,  partageons la joie du Peuple Palestinien qui a vu sa reconnaissance parmi le concert des Nations

Note du webmaster:

Deux éditos consacrés à des salons de livre en Algérie et en France pour l'année 2012. On s'estime heureux de voir les fideles de srigina consacrent leurs plumes à ces manifestations culturelles et intellectuelles  dont Agnès de France pour l'édito du mois de décembre et Salim d'Alger (Algérie) pour l'édito du mois d'octobre 2012. Félicitations.

..........................................................

 Edito du mois de novembre 2012

  DSC02555.JPG

Révolution et  révolutionnaires

Par Abdeslam Benlarbi
 

  Nos révolutionnaires se sont lancés dans l'écriture de l'histoire de la Révolution. Après Benyoucef Benkhada le deuxième chef du GPRA (Gouvernement Provisoire de la République Algérienne) Ait Ahemd,   Saad Dahlab, M'Hamed Yasfi, Mohamed Harbi, Ali Kafi (ancien Chef d'Etat), maintenant ce sont les anciens chefs militaires, qui ont décidé de faire de même en apportant leurs témoignes sur la révolution et les années  Post -indépendance, tels que  Tahar Zeberi ancien Chef d'Etat Major, Khaled Nezzar l'ancien Ministre de la Défense Nationale et enfin, Chadli Bendjedid ancien Président de la République. L'essentiel qu'ils participent à l'écriture de notre histoire contemporaine et apporter leurs témoignages mêmes subjectifs. Aux historiens de revoir ces écrits et apporter les corrections qui s'imposent. 

Une révolution comme la notre, nécessite  de nous, une mobilisation pour faire connaitre notre histoire la vraie histoire sans retouches. Les différents coups d'Etat dont le premier en date  de 1962 contre  le Gouvernement Provisoire doivent faire l'objet d'un débat dans les cercles intellectuels mais aussi dans le monde de l'éducation et l'enseignement supérieur. Avec cette approche, l'Algérie évite de tomber dans d'autres erreurs. En débit de quelques casses de parcours, la révolution algérienne restera un phare pour les peuples opprimés.

Photo prise par mes soins le 20.8.2008 à Ramdhane Dajmel (Skikda).

....................................

Commentaire

  • Comme toujours dans l'Histoire , ceux qui l'ont faite ou qui l'ont vécue la racontent et c'est très important qu'ils témoignent . Aux historiens ensuite de replacer ces témoignages en toute objectivité dans l'Histoire.

    L'édito de Novembre et le chant des Partisans  se complètent bien.

  • Yness de France

..............................................

Edito du mois d'octobre 2012

326435_111773022309575_304005654_o.jpg

Où est le stand 61 ?

Par Salim. H

Alger (Algèrie)

 

 

Avant de répondre à cette question du titre, laissez-moi-vous mettre dans l’image globale.

 

Tout commence lors du SILA 2012 (Salon International du Livre d’Alger 2012-20/29/09/2012), qui a pris comme slogan «Mon livre, ma liberté» ; hormis le titre qui sent la démagogie à 500 km, l’image de l’affiche de cet événement    médiocre, l’organisation approximative, la faoudha institutionnelle (comme l’appellerai notre ami Safir), mais vous me diriez, comme l’as dis Mimouni, que depuis un certain fleuve détourné, en Algérie on est plus surpris de voir des choses bonnes, parce que la médiocrité est devenue quasi synonyme des évènements organisés sous l’égide de sa majesté.

 

Au faite, ma visite au salon fut marquée par deux choses :

 

1/ une matinée passée au stand du british Council qui fait des efforts énormes pour initier nos pettes têtes blondes à la langue de Shakespeare, on invitant Mr JOHN ROW, un raconteur d’histoire, et grande fut ma surprise de voir le nombre de mômes qui parle l‘anglais !!! …une guerre fais rage parmi les pays de l’ancien et du nouveau continent et la langue est le cheval de Troie !!!

 

2/ l’absence du stand 61 ? (vous vous rappeler ???)

C’est le stand correspondant à l’ambassade des Etats unies d’Amérique, ce qu’il y a c’est que, sur le plan du salon il y a bien un stand 61, mais sur le terrain impossible de le trouver. Bon vous me direz que c’est normal vue les évènements récents, par mesures de sécurité etc …  mais la question qui me taraude est la suivante : pourquoi ne pas s’être excuser simplement de participer au salon ???? Au lieu de laisser le spectre de l’oncle SAM planer au dessus du salon, au slogan amércanesque, et en même temps être physiquement absent  !!! ????

 

Enfin et avant de clore, il y a eu une table ronde sur le « livre électronique », alors que les nations développées, y sont depuis des dizaines d’années !!! On parle sur des sujets que d’autres ont dépassées depuis belle lurette  … jusqu'à quand ?

 

Pour le reste, c’est des salons qui se suivent et se ressembles !!!!


Bref !  Je m’excuse auprès de Safir, pour mes critiques, qui ne reflètent peut être pas l’esprit socio culturel du blog, mais bon, comme je l’ai déja dis dis c’est une tribune libre, que je me réjouie d’utiliser à chaque fois que la bonté de Safir me le permet !

 

 

 

En espérant qu’un jour on aura pour notre cher pays des capitaines qui naviguent avec d’autres méthodes que la navigation à vue !

 

 

............................................................................

Edito du mois de septembre 2012

DSC00418

Le retour au bercail

Par Abdeslam Benlarbi

 

  Fini l'été et les vacances et la vie reprend son cours normal. C'est un plaisir de revoir nos amis internautes, mais  c'est aussi un grand plaisir de retrouver Skikda et l'Algérie après quelques semaines d'absence hors Algérie.

Malgré tout comme on dit, l'Algérie reste un beau pays par sa géographie et son peuple. Mais des choses doivent se redresser  pour que l'Algérie  puisse avoir sa place dans ce monde en pleine mutation.

J'ai appris que durant ces semaines d'absence, les algériens ont souffert des feux qui ont fait parti des  milliers d’hectares de forets , des coupures d'électricité, d'eau, , de voises de communications à cause des émeutes et enfin, les intoxications alimentaires à cause du manque de l’hygiène. Aussi, les grandes villes ont souffert de l'absence de la  sécurité à cause des bandes armées qui occupent de plus en plus l'espace public. A coups de sabres, les jeunes sont devenus les caïds des quartiers après toute mesure de clémence présidentielle. Enfin, les gens attendent la formation du nouveau gouvernement qui tarde à venir et le bon fonctionnement des institutions dont le conseil des ministres et le parlement! J’espère que la rentrée sociale apporte de nouveaux dans tous ces domaines.

......................................................................

Edito du mois d'août 2012

DSC00098

La Propreté

Par Abdeslam Benlarbi

Pour le choix du titre de l'édito de ce mois, j'ai hésité entre Saleté et Propreté. Le premier est un peu agressif donc j'opte pour le deuxième. Puisque on est dans le mois sacré de Ramadan et tous les gens sont plus au moins mobilisés pour se sacrifier à Dieu et que les Imams parlent rarement de la propreté, j'ai décidé d'en dire un mot.

L'Islam a accordé une  grande importance à la propreté qu'elle est considérée comme un objectif de la Foi. Recommandant aux croyants la pureté et la propreté, le Coran dit :

«Allah ne veut pas vous incommoder; IL veut seulement vous purifier et parachever Sa grâce en vous, afin que vous soyez reconnaissants». (Sourate al-Mâ'idah, 5 : 6)

«Allah aime ceux qui se repentent et qui se purifient». (Sourate al-Baqarah, 2 : 222)

«Allah fait descendre sur vous de l'eau du Ciel pour vous purifier...». (Sourate al-Anfâl, 8 : 11)

 Le Prophète Mohamed a pris le soin d"expliciter ces deux versets par des centaines de Hadiths et des pratiques  dont :

«Chaque personne qui choisit un vêtement doit le garder propre».

«Si je ne craignais de les incommoder, j'ordonnerais aux Musulmans de brosser leurs dents avant chaque prière».

«Tenez propres et bien nettoyés l'intérieur et la façade de votre maison».

«Celui qui nettoie le masjid(mosquée)reçoit d'Allah la même récompense que celle qui est décernée à celui qui affranchit un esclave».

«Le registre des actes d'un homme qui s'abstient de cracher, de moucher son nez dans le masjid, sera remis dans sa main droite le Jour du Jugement».

«Vous devez ou bien prendre grand soin de vos cheveux, ou bien les couper».

«Ne laisse pas pousser de longues moustaches, car le diable peut y trouver un refuge».

«C'était une habitude chez le Saint Prophète de rincer sa bouche, sa gorge et son nez avec de l'eau. Cela rend propres la bouche et le nez».

«Débarrasse ta maison des toiles d'araignée, car elles attirent la pauvreté».

«L'enlèvement des poils des aisselles fait partie de la propreté. Cette action fait disparaître la mauvaise odeur de cette partie du corps».

«Le nettoyage de la maison bannit la misère».

 Le fiqh (doctrine musulmane) va dans les détails et on a l'impression que l'islam n'a parlé que de ça, mais entre les principes et l'application le fossé se creuse de plus en plus.

Je peux m'étaler dans cette voie, mais la question est destinée à la nation (ouma) islamique toute entière. Pourquoi ne peut afficher un objectif capital d'appliquer ces principes puisque l'islam est un tout.

Enfin, pour le cas algérien et surtout pour le manque d'hygiène qui caractérise notre vie quotidienne, on se demande pourquoi nos villes et villages étaient propres jusqu'à début des années 1990? Aussi, le problème des bouteilles en plastiques jetées dans la nature ne peut se régler qu'avec des usines de récupération et ce, en l'absence d'une politique d'éducation  ou de répression de la part des autorités.

 

N.B : La Photo a été prise le 4 avril  2012  à El-Hadaiek (Skikda). Loin des villes, la priorité est affichée sans problèmes. Prés des villes et villages la situation en change. 

 

Commentaires  
                                                
Agnès de Menton (France)
  • Cette fois Safir,  tu profites opportunément de cette période du Ramadan pour rappeler à tes concitoyens que la Propreté est largement valorisée dans le Saint Coran.J'aime le parti  que tu as pris de parler de Propreté plutôt que de reprocher la Saleté. C'est de la Pédagogie positive et j'espère qu'à la longue, tu seras entendu.  

  •                   Réponse du Webmaster                        

  • Oui, malgré tout il faut rester positif. On peut facilement reprendre les choses en main,il suffit de la bonne volonté."

                                                      .............................................................................................................................

Edito du mois de juillet  2012

  1-picture1.gif

5 Juillet 1962- 5 Juillet 2012

5 0 Ans d'Indépendance : Bilan et Perspectives

Par Abdeslam Benlarbi

Durant trois mois, j'ai publié dans le blog de srigina une série d'articles sur le cinquantenaire de l'indépendance de notre pays. C'est une initiative modeste pour lire et relire notre histoire contemporaine sans avoir l'ambition d'écrire cette histoire. Aussi, j'ai surtout aimé de voir un grand chantier de débat sur ces 50 ans en dressant un bilan objectif des réalisations. Malheureusement, c’est une fête comme les autres, malgré les annonces fracassantes des responsables à tous les niveaux.

Un bilan politique, économique, social et  culturel doit être dressé depuis  le premier coup d'Etat contre le Gouvernement Provisoire de la République Algérienne (GPRA) en passant par les occasions ratées, mais aussi l'aspect positif de la reconstruction nationale dans tous les secteurs. Les expériences de la révolution agraire, de la gestion socialiste des entreprises, le socialisme spécifique, les différentes constitutions, etc. doivent faire l'objet d'une analyse minutieuse.

Sans bilan objectif, on ne peut pas parler de l'avenir et établir des perspectives pour les prochaines années.

Enfin, dans la vie des nations, 50 ans c’est peu, mais si on ne tire pas de leçons ils deviennent un fardeau pour  les  générations futures.

Grain de sel d'une pied noire
Agnès de Menton (France) native de Stora (Skikda)
 
Si tu le permets Safir, je voudrais saluer avec toi le Cinquantenaire de l'Indépendance, même si 1962 marqua pour moi  la fin de mon enfance heureuse en Algérie.
De nombreux débats ont lieu actuellement de part et d'autre de la Méditerranée mais j'aimerais citer une soirée organisée par Médiapart le 15 juin 2012 dont j'ai lu le compte rendu fait par Jean Daniel dans le Nouvel Observateur et qui s'intitulait "Pour une Fraternité Franco-Algériennes" . Parmi les personnalités Algériennes présentes on notait le fils de Kateb Yacine, Mme Boumendjel fille d'Ali Boumendjel, et l'historien M. Mohammed Harbi.
On a cité Albert Camus qui disait"La Fraternité? Mais elle existe déjà entre tous les amis écrivains et artistes qui ne cessent de se voir" Mouloud Feraoun, Mouloud Mammeri, Emmanuel Roblès, Jules Roy; Mohammed Dib, Jean Amrouche.....
La Colonisation de l'Afrique est une page peu glorieuse dans l'Histoire de l'Europe et donc dans celle de la France.
Toi-même, tu viens de présenter un travail de mémoire qui évoque les gens de nos deux communautés qui ont eu des actions diverses lors de la guerre d'Indépendance.
Mais si nous voulons aller de l'avant , il nous appartient à nous, Français et Algériens de nous réconcilier en oubliant nos amertumes et nos ressentiments réciproques.
Notre lourd passé commun appartient à l'Histoire qui le juge , faisons en sorte à notre niveau  que notre avenir soit plus fraternel.
Clin d'Oeil du
Capitaine. Aboubakr HOUHA
Directeur Général de Wilhelmsen Ships Service Algeria spa
Alger (Algérie)
 
 
Bravo pour le travail formidable que tu réalises sur ce blog, malgré tes responsabilités.
L’Algérie, la mer, la marine a besoin de compétences comme les tiennes.
Je te souhaite plein succès
Amicalement
    & de Nabila d'Alger  (Algérie)
 

                            

Encore de magnifiques personnages, des hommes d'honneur et de parole qui font l'histoire ! vraiment Safir je vous félicite pour cette belle cloture ainsi que je vous dis bravo pour ce grand travail qui est un très beau cadeau pour nous les algériens à l'occasion de la 50éme anniversaire de l'indipendance algérienne! ( Cap...Le cinquantenaire de l' Indépendance de l'Algérie (13 &fin) bonne continuation je vous souhaite.                    

 

...........................................................................

Edito du mois de juin 2012

003

L'été est bientôt là !

Par Noureddine Tahraoui

Chargé de la communication & des relations publiques

Port  d'Annaba (Algérie)

 

 

Cette eau bleue est calme, ses rochés gris qui embrassent ses blondes plaines de sable, ses rayons  du soleil qui  charment jusqu’à l’ébriété,  un spectacle fabuleux  devant  lequel on ne peut que contempler la splendeur du lieu, savourer le moment et croquer la vie à plein dent.

Voilà donc le mois de Juin qui débarque, ses douceurs et ses couleurs, ses joies surtout. Bientôt la tenue de travail  tombera à terre, bientôt la course vers les châteaux de sable, vers les joyeux cerfs-volants qui  succèderont aux cerveaux lents  des  sphères du boulot.

 

La vie sur le sable ou les galets, dans les montagnes ou les collines, dans les forêts ou les  buttes, sur les bords d’un ruisseau, d’un fleuve ou d’un lac….. Elle est libre, elle est vraie, elle  se déroule en 3D, pas comme  sur l’écran plat et froid d’un téléviseur  là où les âmes sont subtilisées et  les volontés enchainées et sous mises à une dictature tyrannique d’une télécommande! 

 

L’été est bientôt là, faisons la fête, voyageant, soyons heureux, et gardant en tête qu’on est vraiment en vie ! Au chaud le mercure ! Et que vive la vie à la mer comme à la montagne, d’ailleurs, chaque vacancier est un poète.

                                                      ............................................................................................

Edito du mois de mai 2012

50066_1724782266_1107517028_n.jpg

Faites vous du bien.

Par Said Tefili
Consultant en transports et Logistique 

Alger (Algérie)

Khmissi est chef de service dans une administration et comme beaucoup de monde, il aime se faire mal. Le matin, en sortant de chez lui, il passe chez le marchand de journaux où il choisi soigneusement les titres les plus hargneux, ceux qui vont vomir sur lui tout ce qui ne va pas en Algérie, il s’attable sur la terrasse de café et parcoure méticuleusement les articles les plus saignants pour pouvoir entretenir des conversations animées plus tard avec ses collègues. il se fait un devoir d’arriver en retard au travail et, après  avoir fait le tour des bureaux, serré des mains et échangé les dernières nouvelles, il prend un porte document dans lequel il fourre quelques papiers et annonce à haute voix qu’il va à la Wilaya (1).
En fait, il va faire un crochet par la poste pour voir si le virement de salaire a été fait et après une heure d’attente, il ressort bredouille. Cela ne l’empêche pas de faire un tour au marché où les commerçants vont s’acharner à lui soustraire le plus d’argent possible, il ronchonne mais il paye en marmonnant : quel pays !! où allons nous comme ça ?
Il est presque midi, au lieu de retourner au bureau, il rentre chez lui où sa femme lui sert un plat dégoulinant de graisse, sans oublier les piments forts frits qu’il aime tant. Ça lui sert à entretenir ses ulcères, son diabète et son hypertension.
Après s’être rassasié et reposé, il reprend le chemin du bureau où son supérieur l’attend de pied ferme pour l’admonester pour le travail qu’il n’a pas terminé ou qu’il n’a pas fait. Il ne se démonte pas et se dit que ce sera le sujet de conversation de demain avec ses collègues et un motif de critique envers ses supérieurs, son administration, Bouteflika et l’Algérie.
Après une journée bien remplie, il rentre chez lui, allume son ordinateur et se connecte sur Srigina où il va admirer cette Algérie qui lui sourit et lui tend les bras.
(1): wilaya correspond à la préfecture en France  

L'édito du mois de mai 2012 de S.Teffili a suscité les Commentaires suivants: 

  Agnès de Menton (France) : Le 30.4.2012

Quel portrait magistral et plein d'humour pince sans rire d'un grand tire au flanc!!! C'est un modèle qu'on trouve un peu partout au monde!! Accordons au moins à celui là le bénéfice d' apprécier Srigina.   Bravo M. Tefili

....................

  Rima de Constantine (Algérie) : Le 30.4.2012

Et voilà un Edito qui m'a bien fait rire , cette manière de relater les faits m'a beaucoup plu.Au moins, il y a Srigina dans ce bas monde pour nous faire voyager dans la beauté de notre Algérie!

....................................

  •  Nancy Bussutil  (France) : Le 1.5.2012
  • Bonjour safir, c'est vrai que l'Algérie est un beau et qu'il faudrait le faire connaître au monde et leur dire que ce n'est pas qu'un désert. Une anecdote, quand je travaillais une personne m'a demandé s’il y avait des lions en ALGERIE. Devant tant d'ignorance, j'étais un peu révoltée. en effet, à l'école à PHILIPPEVILLE, on nous apprenait l'histoire de FRANCE, la géographie du pays, nous connaissions les fleuves, les mers, les villes et en FRANCE personne ne connaissait l'ALGERIE qui était à l'époque un département français. Amicalement
  • ..........................................................
  • Agnès de Menton (France) : Le 2.5.2012
  • Dire que l'Algérie est un désert n'a rien de péjoratif, bien au contraire!!! Le Sahara occupe 80 % du territoire algérien et quels paysages envoûtants et somptueux , il offre à ses visiteurs!!!
    Quelles traces de civilisations anciennes laissent rêveurs!!! Quant à la connaissance de la Géographie en France, je ne pense pas qu'on puisse y relever un ostracisme particulier vis à vis de l'Algérie,ni du temps de la colonisation ni actuellement!!! J'ai été très surprise,souvent d'expliquer que j'habite à Menton dans les Alpes Maritimes, juste à la frontière italienne et d'avoir l'impression de parler d'une région reculée de la planète!!!
 .................................

Edito du mois d'avril 2012

07ea225ce641ec25b4b106e3232be17f.jpeg

Osez le faire, ça vaut le coup !"

Par Rima.B Constantine  (Algérie)

 

"Toi qui passe par là, arrête-toi un petit moment pour que je te raconte une petite histoire.

Il ya de cela cinq ans, j'ai fait la connaissance de quelqu'un que j'estime beaucoup...Safir...
 

Safir fait partie des rares personnes qui œuvrent pour faire découvrir notre belle Algérie, particulièrement Skikda à travers son petit blog, grand par la diversité des articles qu’il contient. Je m'incline avec révérence devant cet homme!

J’aime beaucoup l’initiative qui nous a été donnée, celle de partager de petits reportages sur cet écrin, ça nous permet de nous exprimer librement et de plus faire découvrir de tas d’endroits à ceux qui nous lisent.

L’Algérie est un pays qui dispose d’un grand potentiel touristique, hélas, très mal exploité, ailleurs, une certaine majorité pense que nous vivons seulement au désert et que nous nous déplaçons sur des chameaux! Montrons au monde entier que nous vivons dans un pays d'une grande beauté!

Par nos petits billets nous pouvons inciter de tas de personnes, même vivant ici, à visiter des lieux qui valent la peine d’être découverts par autrui.

J’encourage donc toute personne à prendre son appareil photo ainsi que ça plume pour nous faire voyager tout d’abord virtuellement puis réellement à travers notre beau pays.

 Osez le faire, ça vaut le coup !"

Note : Photo,  du Phare de Stora,  prise par Salim Mekki (Constantine).

.............................................................................

Edito du mois de mars 2012

DSC02183.JPG

 

Hiver 2012 : Beauté et difficultés

Par Saad Boulaftour - Skikda (Algérie)

 

Salut  tout le monde.

Merci pour mon ami safir de m’avoir donné l'occasion d’écrire cet édito  surtout avec  les photos de la neige publiées par srigina.  Je ne peux pas parler des intempéries  des dernières semaines et les chutes de neige sans évoquer ma grande surprise : C'’es la première fois que je voie la  neige touche l'ensemble de notre pays et  nos oasis revêtues de blanc.

Signalons encore une autre fois  de la  diversité dont dispose notre beau pays "l’Algérie", mais n'oublions pas   tous les sinistrés et les personnes bloqués  et coupés de tout contact avec l'extérieur sans nourriture, ni chauffage et sans le minimum vital. Ainsi, la preuve est là  pour dire que le progrès est dépassé  par les faits  de la nature et le changement  climatique. La question  posée : serions- nous en mesure de suivre tous les changements dont subit le monde ?  Enfin, l’histoire nous apprend   que le déclin des  sociétés humaines et civilisations n’est pas impossible et l’exemple de la disparation des  dinosaures  il y a 160 million d’années est là. Donc, œuvrons pour notre bien et le bien des futures générations.

 

                    ..................................................................................................

Edito du mois de février 2012

annive.jpg

Srigina : 2006-2012

Par Agnès -Menton (France)

 
Une bougie de plus sur le gâteau d'anniversaire du blog de Safir. C'est la sixième  année d'existence de Srigina et le blog est toujours régulièrement visité par des internautes du monde entier aussi bien dans sa version française que dans sa version arabe.
Il faut dire que Safir a su créer un réseau de fidèles dont je suis, qu'il invite avec gentillesse à participer  à l'élaboration de son blog. Ainsi, avec des photos, des textes, des musiques que nous lui proposons, nous partageons nos paysages,  nos histoires, nos coutumes …. un mot, nos différentes cultures. Une telle ouverture aux autres est à saluer en ces temps où, hélas, la tendance est plutôt au repli sur soi et à l'intolérance.
De son côté, Safir ne manque pas de nous faire partager ses déplacements professionnels ou privés et  ses loisirs grâce à ses photos et ses vidéos. Le blog agréablement relooké, permet de suivre l'actualité d e Skikda.
Les jeunes aussi participent en nous faisant part de leurs espoirs pour leur avenir personnel et celui de leur pays ;
Alors souhaitons un Bon Anniversaire à Srigina ainsi que de longues années encore à tenir le cap du partage et de l'amitié.

 

  .....................................................................

                                              

Edito du mois de janvier 2012

DSC00069.JPG

Une nouvelle année...

(Par Bouhali Sid Ahmed Lamine -Skikda)

 

Bonne et heureuse année 2012. Pour le monde arabe, il a passé une année exceptionnelle en 2011 et les choses vont évoluer (positivement ou négativement) dans cette année. Mon espoir, c’est de voir les choses se stabilisent  pour le bien de tout le monde.

A Skikda, les chutes de pluie des dernières semaines nous donnent l’espoir de profiter d’un bon printemps et surtout d’une bonne récolte.

Comme pour l’édito précédent (décembre 2011) de mon ami Tougari, je suis dans la même situation, c'est-à-dire  d’un novice dans le monde du travail qui fait ses premiers pas dans la vie professionnelle. Par conséquent,   j’espère consolider ma position comparativement avec ma première année de boulot. Mes remerciements vont à toutes les personnes qui cherchent à nous montrer le bon chemin  tout en espérant que l’Etat décide de  permaniser le maximum de fonctionnaires au sein de ses administrations. 

En fin, Je souhaite tout le bien pour notre pays et  j'espère que l’Algérie prenne sa vraie place dans ce monde.

 

  .....................................................................

Commenter cet article

Yness 01/11/2012 23:05


Comme toujours dans l'Histoire , ceux qui l'ont faite ou qui l'ont vécue la racontent et c'est très important qu'ils témoignent . Aux historiens ensuite de replacer ces témoignages en toute
objectivité dans l'Histoire.


L'édito de Novembre et le chant des Partisans  se complètent bien.

safir 02/11/2012 14:33



Oui, j'ai choisi de faire correspondre l'édito avec la chanson. Dans ces circonstances, mieux que les Partisans, il y en a pas.



Agnès 30/07/2012 23:16


"Cent fois sur le métier remettons notre ouvrage" J'admire ta persévérence à inciter les gens à faire preuve de plus de civisme dans les villes.


Cette fois Safir,  tu profites opportunément de cette période du Ramadan pour rappeler à tes concitoyens que la Propreté est largement valorisée dans le Saint Coran.J'aime le parti  que
tu as pris de parler de Propreté plutôt que de reprocher la Saleté. C'est de la Pédagogie positive et j'espère qu'à la longue, tu seras entendu.


 

safir 31/07/2012 10:03



Oui, malgré tout il faut rester positif. On peut facilement reprendre les choses en main,il suffit de la bonne volonté.



Agnès 08/06/2012 14:21


Nourredine a écrit un édito poétique plein de promesses de plaisirs estivaux offerts par la belle côte algérienne.On a envie d'y être!!!

safir 09/06/2012 18:49



C'est un bon début!



Agnès 02/05/2012 14:59


Dire que l'Algérie est un désert n'a rien de péjoratif, bien au contraire!!! Le Sahara occupe 80 % du territoire algérien et quels paysages envoûtants et somptueux , il offre à ses visiteurs!!!
Quelles traces de civilisations anciennes laissent rêveurs!!!Quant à la connaissance de la Géographie en France, je ne pense pas qu'on puisse y relever un ostracisme particulier vis à vis de
l'Algérie,ni du temps de la colonisation ni actuellement!!! J'ai été très surprise,souvent d'expliquer que j'habite à Menton dans les Alpes Maritimes, juste à la frontière italienne et d'avoir
l'impression de parler d'une région reculée de la planète!!!

nancy bussutil 01/05/2012 17:26


bonjour safir, c'est vrai que l'algérie est un beau et qu'il faudrait le faire connaître au monde et leur dire que ce n'est pas qu'un désert. une anecdote, quand je travaillais une personne m'a
demandé si il y avait des lions en ALGERIE. devant tant d'ignorance, j'étais un peu révoltée. en effet, à l'école à PHILIPPEVILLE, on nous apprenait l'histoire de FRANCE, la géographie du pays,
nous connaissions les fleuves, les mers, les villes et en FRANCE personne ne connaissait l'ALGERIE qui était à l'époque un département français. amicalement


 

Agnès 30/04/2012 21:55


Quel portrait magistral et plein d'humour pince sans rire d'un grand tire au flanc!!!


C'est un modèle qu'on trouve un peu partout au monde!!!


Accordons au moins à celui-ci le bénéfice d'apprécier Srigina.


Bravo M; Tefili de nous avoir fait rire.

Rima 30/04/2012 21:13


Et voilà un Edito qui m'a bien fait rire , cette manière de relater les faits m'a beaucoup plu.


Au moins, il y a Srigina dans ce bas monde pour nous faire voyager dans la beauté de notre Algérie!

Rima 04/04/2012 19:05


Promis, deux articles de ma part pour ce mois inchallah

safir 04/04/2012 21:06



Merci, je les attends.



samouh 26/02/2012 13:44


biennnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn