Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 srigina

Cap...Journal d'un Musulman Allemand (21)

20 Mai 2012, 22:34pm

Publié par safir

 

 

 

  • DSC00026-copie-1 blogs MUrad 20Hoffman 4308 631957 xlargePar

 Murad Wilfried Hofmann

( Ex Ambassadeur de la RFA à Alger )

               Aujourd'hui :Morale Economique en Islam

                                      Istablul, le 22 juillet 1980

 


 

 

En faisant les vitrines au Bazar Couvert d'Istanbul (Kapali çarsi), nous nous sommes arrêtés un moment devant un magasin d'articles de souvenirs inoccupé. Immédiatement, le patron du magasin d'articles de  souvenirs inoccupé. Immédiatement, le patron du magasin d'à côté nous proposa l'achat d'articles étalés dans la vitrine de son voisin. Il n'essaya nullement de nous attirer à conclure des affaires pour son propre compte.

Par ailleurs, nous avons payé comptant une veste en cuir, à faire sur commande, qui nous sera expédiée en Allemagne. Nous savons, avec certitude, que nous la recevrons quoique nous n’ayons jamais rencontré ce commerçant auparavant et ne le rencontrerons probablement jamais après.

 Plus tard, ma femme demanda à un bijoutier d'estimer la valeur d'un diamant impeccable. Il disparut avec cette pierre précieuse pendant une demi-heure, en vue de consulter un ami plus expert que lui. Nous n'étions nullement nervés car nous étions certains  de récupérer le même diamant et pas un autre.

Comment expliquer une telle morale commerciale- des commerçants pratiquant l'altruisme au lieu d'une concurrence acharnée? Est-elle due à la transparence du marché-bazar? Ou à un sens moral aigu hérité de l'ancien système de corporations de métier? Est-elle  le résultat d'une approche fataliste des activités s économiques? Est-elle le fruit d'un esprit fraternel, d'une confrérie de commerçants,

Ce sens moral islamique de commerce est une réalité. Pour cela, il n'est pas possible de réduire  le système économique de l'Islam à une alternative institutionnelle. Il ne manque pas de livres sur ce sujet-surtout en ce qui concerne les opérations bancaires sans intérêt. Pourtant il n'existe actuellement aucun modèle d'une économie qui est vraiment  islamique qui fonctionne.

Une cause principale de cet état est l'absence d'un code de commerce Islamique précis, détaillé. Au contraire, comme la loi fondamentale de la République Fédérale d'Allemagne et la  Constitution des Etats-Unis d'Amérique, le Coran et la Sunna ne fournissent, eux aussi, que de larges directiv es pour un cadre trés général d'une économie de  marché basée sur la propriété privée dominante et la responsabilité  sociale limitant son utilisation.

Des règles plus spécifiques se trouvent dans les domaines des obligations  contractuelles et la fiscalité. Elles sont caractérisées par l'interdiction de paiement d'intérêt fixe de l'usure et  de jeux de hasard comme la spéculation d avec des produits futurs.

 L'essence de la conduite islamique en manière des affaires se trouve donc, dans le règlement moral général du Coran;  ainsi le fondement d'une économie islamique n'est pas différent des fondements d'une vraie économie chrétienne.

En fait l'Islam peut amener une réforme des attitudes commerciales et industrielles seulement à travers une réforme de l'homme. Ce qui compte finalement n'est nullement le système social des Musulmans responsables, producteurs et consommateurs, entrepreneurs et banquiers.


              Le lundi prochain : Trois fois, jamais quatre

                                      Istablul, le 29 juillet 1980

                                                  

Voir aussi :

Cap...Journal d'un Musulman Allemand (20)


  Pour suivre
 les pages de l'histoire
cliquez sur
 

Cap /

 

 


  Murad Wilfried Hofmann est un docteur de droit et ex Ambassadeur de la République Fédérale d'Allemagne en Algérie. Son livre " Journal d'un Musulman Allemand"  est divisé en plusieurs parties (plus de 90 billets) retraçant la vie de cette personnalité diplomatique de 1951 à 1985 (Traduit de l'Anglais par Lamine Benallal et Abdelhadi Mesdour. Edition Delta- Alger 1990). J'ai acheté ce livre le 22.11.1990 à Alger comme j'ai suivi les activités de ce converti à l'Islam depuis plusieurs décennies. Aussi, lors des fêtes islamiques, on se rappelle des communiqués de l'Agence Algérie Presse qui parlait de la présence des ambassadeurs des pays islamiques  à ces fêtes avec l'ambassadeur de la RFA. (Le Webmaster).

Commenter cet article