Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 srigina

Cap...Sahara Occidental (ex Sahara espagnol)

4 Décembre 2011, 23:08pm

Publié par safir

 

 

Je vous invite à  voir & revoir ce billet publié 24/09/2006 en apportant des modifications qui prennent en considération les changements dans ce pays depuis 2006 jusqu'à ce jour.

 

 

 

cartesaharaoccidental-copie-1.jpgOn reproche à l'Algérie de soutenir le Front Polisario et la RASD (République Arabe Sahraouie Démocratique), mais l'Algérie se défend toujours qu'elle mène une politique étrangère basée sur des principes de droit international : non ingérence dans les affaires intérieures, l'autodétermination des peuples et le maintien des frontières héritées de l'ère coloniale. La question du Sahara occidental répond à ces trois principes et l'Algérie a soutenu toutes causes africaines sauf bien sûre celle de l'Erythrée. Actuellement deux positions contradictoires s'affrontent:

- la position algérienne basée sur les principes du droit international, le respect des frontières, non ingérence dans les affaires internes des Etats et l'autodétermination des peuples. Le cas du Sahara occidentale  ex Sahara espagnole (Sakiya -El-Hamra et Riod'Oro) répond à ces critères;
   
 - et la position marocaine, qui considère que le Sahara occidentale, la Mauritanie, le nord Sénégal et Tindouf-Touat en Algérie font partie de son intégrité territoriale.
La conclusion : toute tentative ne respectant pas la légitimité internationale et spécialement le plan Becker est avoué à  l'échec. Dans cet esprit, la création récente du conseil royal consultatif des territoires sahariens ne peut que compliquer le problème.

 

  203372 100002598265198 6921637 nHistoriquement, l'Espagne place ce territoire sous sa protection en 1884. En 1924, la Sakya El-Hamra et Rio D'Oro devient le Sahara espagnole. En 1965 l'ONU demande à l'Espagne de décoloniser ce territoire et e n 1975, , un avis consultatif de la Cour international de justice  confirme l'existence de liens historiques entre les populations du Sahara occidental et le Maroc, ainsi que l'ensemble mauritanien, mais conclut qu'ils ne sont pas de nature à empêcher un référendum d'autodétermination, en y rendant inapplicable la notion de terra nullius. El -Ouali Mustapha Saaid (photo) a crée le Front Populaire de la libération du Sakya El-Hamra et Rio d'Oro (Front Polisario) le 10 mai 1973 et la révolution a été déclenchée le 20 mai 1973. Après la marche verte marocaine sur ce territoire en date du 6 novembre 1975, le conflit a pris une autre tournure avec l'accord maroco-mauritanien qui a partagé ce territoire entre les deux Etats. La RASD (République Arabe Sahraouie Démocratique) fut proclamé le 27 février 1976 et la Mauritanie a décidé de se retirer de ce conflit après l'attaque menée par le Front Polisario contre la capitale mauritanienne en 1976. Cette attaque de grande envergure a été dirigée par  le chef du DSC02025.JPGPolisario en personne. 

Personnellement, j'ai suivi ce conflit depuis 1973 sur les ondes de la radio libyenne qui consacrait une émission hebdomadaire sur la question. Aussi, le Secrétaire Général du Front Polisario est passé à a télévision algérienne en 1974 parlant l'espagnol devant le siège de la croix  rouge internationale en annonçant la libération de quelques prisonniers espagnoles. Par la suite et à partir de 1975, la guerre des ondes entre l'Algérie et le Maroc était le pain de tous les jours pour les algériens et les marocains. Dans l'université, j'ai dispensé des cours à plusieurs sahraouis et enfin, lors de la visite de la Ministre de l'Education de la RASD à Skikda, j'ai eu l'occasion d'être avec la délégation d'honneur durant son séjour à Skikda. (Photo à bord d'un remorqueur durant le voyage par mer de Skikda vers Collo).

Pour suivre
Les pages de l'histoire
cliquez sur
Cap
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article