Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 srigina

Cap....Mémoires d'hier et regard d'aujourd'hui (78/99)

20 Mars 2011, 23:02pm

Publié par safir


 
  •  

    Rediffusion de la 78 ème partie des mémoires de

  •   Mr Abdelmalek Belhadj - Mostepha   publiée le 29.12.2008 dans srigina

 

 

MES VOYAGE
                                                                Décembre 95: Tamanrasset (II)
 

Après ces premières découvertes, mon désir était de m'enfoncer davantage dans le coeur de notre beau pays. Grâce à un ami, Mr Ahmed Hallouche, alors gérant de l'agence touristique ONAT de Skikda, mon choix qui oscillait entre Djanet et Tamanrasset finit par se fixer sur cette dernière:Mr Kamel Lassoui, amis de Mr Allouche, y gérait l'agence de la même ONAT. Une communication téléphonique entre les deux hommes balaya mes soucis relatif à l'accueil, l'hébergement et l'organisation de mon séjour. Je partis donc de Constantine vers la fin du mois de Décembre 1955. Le vol dura plus de deux heures et nous altérrîmes enfin à l'aéroport situé à plus de 1500 mètres d'attitude. Je rejoinai la ville et louai une chambre à d'hôtel situé à quelques mètres du centre de la cité. A travers la fenêtre de la chambre, on apercevait les premiers contre forts de l'Ahaggar ou
Hoggar, montagne euminant à plus de trois mille mètres. Une fois installé, je me rendis à l'agence de l'ONAT où je retrouvai Kamel. En sa compagnie, je visitai les principaux sites de la ville et lorsque je me retrouvai seul, je flânai dans les ruelles au niveau du marché, visitai l'hôtel Tahat etc...Si kamel avait organisé pour moi et quelques autres touristes ce qui allait être  un des cous de mon séjour à Tam: l'observation du coucher  puis du lever du soleil à partir d'une station située à près de trois mille mètres. A bord d'un véhicule, nous rejoignîmes la station où des boissons chaudes nous  furent servies. Puis, à l'approche du crépuscule, nous escaladâmes à pieds un petit chemin qui serpentait, pour nous amener au niveau d'une plate-forme. Il faisait déjà presque nuit. En levant les yeux, un spectacle grandiose se présentait à nous: le ciel était juste au dessus de nos têtes, illuminé par des milliers d'étoiles:il n'y avait plus qu'à se prosterner devant la grandeur divine. Ce moment d'extase et de communion dura près d'une heure, puis nous redescendîmes vers la station où  nous attendait  u souper bien chaud. La nuit fut glaciale et malgré des vêtements doublés, le froid nous rada longtemps éveillés. Au petit matin, retour vers la plate-forme. Au loin, au milieu des crêtes environnantes, le soleil, d'abord sous forme de lueur rougeâtre, puis découvrant peu à peu son disque aveuglant, remontait dans le ciel avec des reflets magnifiques: ce fut un spectacle de toute beauté.
Me séjour à Tam allait me faire connaître d'autres moments inoubliables....
( la suite la semaine prochaine)


  • 2211e5444a3288465fcdeb558f2fe919.jpeg"A mon ami....(Safir) et sa famille
    Le film de ma vie, avec mes remerciments pour l'idée qu'il m' a soufflée et la parution de mon histoire sur son blog "srigina".
    Affectueuses pensées".
    Mr Abdelmalek Belhadj - Mostepha (Photo)
 
"Monsieur Abdelmalek Belhadj-Mostepha est venu incidemment à l'écriture après sa mise à la retraite. Il a, au cours d'une carrière professionnelle de quarante ans, Zélée et bien remplie, exercé successivemet les fonctions d'enseignant, de conseiller pédagogique, inspecteur de langue française, sous-directeur de l'éducation et directeur de la culture. Il a connu, durant sa vie, les souffrances et les privations de la deuxième guerre mondiale, les affres du colonialisme, l'exaltation et la foi de l'après-indépendance mais aussi le ressentimentetl'espoir souvent déçu . D'une plume acerbe,il pourfend la bîtise et l'infamie et glorifie le génie et le sens del'honneur. Idéaliste confronté aux réalités de la vie, il a été témoins de quelques événements qui ont marqué l'histoire du vingtiéme  siècle. Son autobiographie,agréable à lire, recéle quelques anecdotes succulentes et certaines facettes de sa personalité".
Safir

 

  Pour suivre
 les autres parties
cliquez sur

Cap

Commenter cet article

Agnès 21/03/2011 21:41



On imagine les moments magiques du coucher puis du lever de soleil dans ces paysages du grand sud.Ca fait rêver.


Cordialement



safir 21/03/2011 22:20



Tamanrrastn j'en connais pas, mais dans cette région on est en plein Tassili et el Hoggar



rezak 21/03/2011 20:54



winek ya hadak, wach had el ghiba, j'espere que tu vas bien


bon vent



safir 21/03/2011 22:19



et toi, tu es bien  du côté du port. Je vois plus de navires en rades. J'en ai compté 13 la dernière fois àpartir du port de stora. Tu n'a pas un facebook pour discuter.


Bon vent.



Rachida 30/12/2008 08:59

je te souhaite une très bonne année 2009 avec beaucoup de joie et d'amour à partager. Bonne année

Rima 29/12/2008 11:32

Cher Safir, bonne année 1430 à toi ainsi qu'à toute ta famille!J'espère que tu vas bien et que tout se passe au mieux pour toi.Bonne journée.p.s: sakhfetni la photo de Jeanne d'arc, Imed a de la chance d'y être lol.