Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 srigina

Cap....Mémoires d'hier et regard d'aujourd'hui (84/100)

1 Mai 2011, 22:01pm

Publié par safir


  

    •  

      Rediffusion de l84 ème partie des mémoires de

    •   Mr Abdelmalek Belhadj - Mostepha   publiée le 16.2.2009 dans srigina

     

MES VOYAGE
                                                 
 Plus d'une année après ce voyage spirituel aux lieux saints de l'Islam, l'idée me vint de visiter la Turquie, particulièrement la ville d'Istamboul dont on disait beaucoup de bien, et pas seulement y à travers les chansons. Deux formules s'offraient à moi: soit partir avec une agence de  voyages notamment avec l'Office National Algérien du Tourisme (O.NA.T) qui prévoyait cette destination dans sa programmation, soit partir seul. Après réflèxion, je finis par opter pour la deuxième solution même si elle comportait quelques inconvénients: méconnaissance des lieux, langue etc...Lorsque je l'annonçai à ma femme, l'idée d'aller visiter la ville ottomane l'emballa. Nous commençames alors nos préparatifs:d'abord solliciter le visa auprès de l'ambassade de Turquie grâce à l'agence Numidia de Constantine, ensuite réserver les billets d'avion après de la compagnie Turkish-Airlines etc...
La période choisie était à cheval sur les mois de mai et juin que je considère, personnellement, comme le meilleur moment pour voyager : température et climat idéaux, faible affluence des touristes, meilleure possibilité de visite et, probablement aussi, meilleurs prix. Lorsque les visas nous furent délivrés, nous arrêtâmes la date de notre départ, vers la fin mai. Nos bagages réunis, nous partîmes sur Alger où nous passâmes une nuit à l'hôtel. Ayant voulu collecter quelques informations sur la Turquie auprès de la compagnie installé à Alger, je revins à l'hôtel tout à fait bredouille:nous partions donc  à l'aventure. A l'aéroport, avant l'embarquement, un algérien, marié à une turque et installé à Istamboul me donne quelques précieux enseignements. Le vol dura deux heures. A notre descente de l'avion, il faisait déjà nuit et, après les formalités de police et de douane, nous avancions dans  le hall quand nous remarquâmes plusieurs comptoirs d'agences qui agissaient pour le compte de certains hôtels de la ville. Utilisant mes connaissances de la langue anglaise, nous finîmes par nous entendre avec l'une d'elles et nous nous retrouvâmes ainsi dans un véhicule, qui, après avoir pris en charge nos valises, nous amena jusqu'à ce seuil d'un hôtel quatre étoiles, situé en plein coeur d'Istambul. L'aéroport se trouvait à une dizaine de kilomètres et le voyage fut très rapide. Une véritable "suite" nous fut proposée: chambre à coucher avec frigo garni et téléviseur, une deuxième pièce équipée d'un salon et une salle d'eau avec baignoire, lavabo et les produits d'accompagnement. Nous étions dans le luxe. Le matin.....(la suite la semaine prochaine)
  • 2211e5444a3288465fcdeb558f2fe919.jpeg"A mon ami....(Safir) et sa famille
    Le film de ma vie, avec mes remerciments pour l'idée qu'il m' a soufflée et la parution de mon histoire sur son blog "srigina".
    Affectueuses pensées".
    Mr Abdelmalek Belhadj - Mostepha (Photo)
 
"Monsieur Abdelmalek Belhadj-Mostepha est venu incidemment à l'écriture après sa mise à la retraite. Il a, au cours d'une carrière professionnelle de quarante ans, Zélée et bien remplie, exercé successivemet les fonctions d'enseignant, de conseiller pédagogique, inspecteur de langue française, sous-directeur de l'éducation et directeur de la culture. Il a connu, durant sa vie, les souffrances et les privations de la deuxième guerre mondiale, les affres du colonialisme, l'exaltation et la foi de l'après-indépendance mais aussi le ressentimentetl'espoir souvent déçu . D'une plume acerbe,il pourfend la bîtise et l'infamie et glorifie le génie et le sens del'honneur. Idéaliste confronté aux réalités de la vie, il a été témoins de quelques événements qui ont marqué l'histoire du vingtiéme  siècle. Son autobiographie,agréable à lire, recéle quelques anecdotes succulentes et certaines facettes de sa personalité".
Safir

 

  Pour suivre
 les autres parties
cliquez sur
 

Cap /

Commenter cet article

esperance 19/02/2009 09:20

DE clic en clic je suis arrivée sur ton blotg   merci de tous ces partages je reviendrai