Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 srigina

Cap....Mémoires d'hier et regard d'aujourd'hui (90/99)

12 Juin 2011, 22:01pm

Publié par safir

 

 


    •  

      Rediffusion de la 90 ème partie des mémoires de

    •   Mr Abdelmalek Belhadj - Mostepha   publiée le 6.4.2009 dans srigina

     

MES VOYAGE
  

Paris-Amesterdam Mai-Juin 2001(II)

 

 

la-bibliotheque-Francais-Mitterrand.jpgLe matin, après le petit-déjeuner, elle partait au travail. De mon côté, je   prenais le R.E.R à Saint-Germain en Laye pour descendre place de l'Etoile. De là, j'avais toute ma journée pour retrouver Paris. mes priorités furent évidement de visiter les lieux que je ne connaissais pas encore ; ainsi je me rendis à la Bibliothèque Français Mitterrand, la Tour Montparnasse, l'Arche de la Défense, la place des Vosges pour admirer la statue de Louis XIII et retourner au Centre Pompidou, le fameux Beaubourg qui abritait une exposition photographique du maître du suspense cinématographique Alfred Hitchcock. Je réservai ensuite une journée entière à la visite de la Cité des Sciences et de l'Industrie à la Villette où tous les domaines scientifiques étaient abordés du phénomène des vents à la conquête spatiale; il y avait là, notamment, une comice de la fusée Ariane; je visitai également un sous-marin, le bathyscaphe, je crois. A la fin de la journée, et au moment de quitter les lieux, je fus abordé par un journaliste qui me demanda mes impressions: notre discussion dura plus d'une demi-heure.

 
Photo :2ckbrunner

  • 2211e5444a3288465fcdeb558f2fe919.jpeg"A mon ami....(Safir) et sa famille
    Le film de ma vie, avec mes remerciments pour l'idée qu'il m' a soufflée et la parution de mon histoire sur son blog "srigina".
    Affectueuses pensées".
    Mr Abdelmalek Belhadj - Mostepha (Photo)
 
"Monsieur Abdelmalek Belhadj-Mostepha est venu incidemment à l'écriture après sa mise à la retraite. Il a, au cours d'une carrière professionnelle de quarante ans, Zélée et bien remplie, exercé successivemet les fonctions d'enseignant, de conseiller pédagogique, inspecteur de langue française, sous-directeur de l'éducation et directeur de la culture. Il a connu, durant sa vie, les souffrances et les privations de la deuxième guerre mondiale, les affres du colonialisme, l'exaltation et la foi de l'après-indépendance mais aussi le ressentimentetl'espoir souvent déçu . D'une plume acerbe,il pourfend la bîtise et l'infamie et glorifie le génie et le sens del'honneur. Idéaliste confronté aux réalités de la vie, il a été témoins de quelques événements qui ont marqué l'histoire du vingtiéme  siècle. Son autobiographie,agréable à lire, recéle quelques anecdotes succulentes et certaines facettes de sa personalité".
Safir

 

  Pour suivre
 les autres parties
cliquez sur
 

Cap /

 

Commenter cet article