Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 srigina

Cap...Alep (Syrie) : Libre, sûre et unifiée

23 Décembre 2016, 07:16am

Publié par safir adya

Cap...Alep (Syrie) : Libre, sûre et unifiée

Texte

Abdeslam Benlarbi

 

On retient de la date du jeudi 22 décembre 2016 la sortie du dernier terroriste d'Alep"est" et l'unification et la pacification de la ville ;

1- Pour les uns : c'est une date historique qui permet à l'Etat de reprendre le contrôle sur la deuxième ville de la Syrie avec son poids historique, culturel et économique  au nord du pays; c'est un coup dur pour les régimes qui ont voulu mettre à genoux la Syrie dont la Turquie, l'Arabie Saoudite, le Qatar, la France, la Grande Bretagne, les Etats Unis et d'autres pays dans la région et ailleurs. Aussi, Alep "ouest " qui était encerclée depuis 5 ans et bombardée par les terroristes de '' l'est" et que personne n'en parlait va vivre dans le calme et ça permet à sa population des les chrétiens (arméniens et assyriens orthodoxes) de passer les fêtes sans obus. Aussi, les 70 000 citoyens qui ont fuit la partie '' est "" vers la partie ""ouest" vont et pour la première fois vivre malgré l'hiver dans le calme. Cependant les 30 000 personnes (terroristes et leurs familles) qui sont partis vers Adelp et la Turquie et ont refusé les offres du gouvernement vont vivre d'autres moments de détresse. Je pense que la propagande des Médias et des Hommes de religions payés par les pays cités ci-dessous ont une responsabilité morale. Dans le conflit syrien et Alep, on fait tout pour faire du mal et on regrette cette guerre militaire, politique, financiers et médiatique qui vise la Syrie. 

2- Pour les autres, le régime syrien a tué, bombardé et doit  être fusillé pour ses crimes contre l'humanité. Les nations unis, les pays, les intellectuels, les muftis et cheihks ont mené une guerre au nom des droits de l'homme mais au sens unique. Les gens d'Alep '' est"" mais sans parler des gens d'Alep ''ouest '' et des villages encerclés par  les terroristes au nord d'Adlep comme '' Kafar et Alfoua" où des milliers ont péris sous les attaque des terroristes mais personne n'en parle parceque ces gens ont résisté contre les terroristes.

 

Pour les bombardement de l'Arabie saoudite par avions depuis plus d'une année et qui massacrent les civiles sans distinction, personne n'en parle.

Notre Ministre d'Etat, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Lamamra (Algérie) était Ministre de l'Etat au sens propre du terme. En félicitant la réunification de la ville, il a fait l'objet d'une compagne médiatique sans précédent.

Le blog ''srigina" était depuis 2011 pour le maintien de la Syrie Laic mais avec plus de libertés politiques. Les résultats des centaines  de groupes armés qui ont bouleversé le tissu social de ce pays où 44 religions, rites et groupes ethniques vivent leur diversité culturelle, religieuse et sociale en toute liberté.

Enfin, beaucoup d'arméniens orthodoxes et catholiques, des chrétiens et de musulmans sunnites ont décidé de rester dans la ville '' ouest d'Alep"" encerclée par les terroristes et dont personne n'en parle malgré que  que ces gens ont des possibilités de vivre ailleurs  en Arménie,  au Liban et ailleurs ( la plupart de grands commerçants et hommes d'Affaires). Aussi,  les associations caritatives musulmanes et chrétiennes ont travaillé durant les 5 ans pour  la population assiégée dont on parlait pas ( j'ai répété la même phrase pour dire qu'on vit dans un monde de mensonge).

Remarque Historique et politique : Lorsque le printemps arabe a commence, deux exemples à voir et étudier sans tomber dans le poids et la pression des médias : Je cite le Maroc e la Syrie. Les peuples de ces deux pays ont demandé des changements politiques; le Maroc a maquillé sa constitution sans toucher aux fondements de la monarchie et du Makhzn ( l'occident a salué cette mutation et ce changement) malgré que la nouvelle constitution était loin des attentes du peuple marocain. En Syrie, la nouvelle constitution est allé loin de la demande même de l'opposition. On est pas d'un régime à parti unique vers l'ouverture ( je n'ose pas dire qu'elle est totale), mais elle ouvert les portes vers le multipartisme  mais on refusé ces changements et on a voulu détruire la Syrie et le départ de Bachar Assad.

 

Voir aussi :

Cap...Un Ministre algérien à Damas (Syrie) 

 

Cap...Face au terrorisme : Hommage à la Syrie (2/5) 

Quai...L'autre visage de la Syrie - srigina

Résultats de recherche

Résultats de recherche

Vagues...La fête des Pâques à Maaloula (Syrie) 

Cap...Charlie Hebdo : Toute l'histoire 

 

Commenter cet article