Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 srigina

Vagues...Voyages à Istanbul (Turquie) (2)

5 Novembre 2016, 19:32pm

Publié par safir adya

Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.
Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.
Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.
Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.

Cliquez pour agrandir les photos.

Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.
Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.
Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.
Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.

Cliquez pour agrandir les photos.

Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.
Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.

Cliquez pour agrandir les photos.

Texte et Photo

Abdeslam Benlarbi

Aujourd'hui  : La ville

Durant mon séjour à Istanbul entre le 23 et le 31 octobre 2016, la République de Turquie a fêté le 29 octobre 1926 qui est considéré comme journée de  fête nationale marquant la création de la nouvelle  République  remplaçant    l'Empire Ottoman. Les festivités officielles ont été organisées à Ancara la capitale turque créée par Attatourk le chef Historique et le fondateur de cette République moderne  qui a remplacé le  1 er novembre l'alphabet arabe, en usage sous l'Empire Ottoman pour  transcrire le turc, par un alphabet spécifique dérivé de l'alphabet latin.

A Istabul, le drapeau rouge et blanc  a été tissé dans les rues et les différents bâtiments sans activités apparentes dans la ville. 

Istabul est une grande ville de 15 millions d'habitants considérée comme patrimoine mondiale de l'humanité était capitale de l'Empire Romain Oriental entre 324-1453 et capitale de l'Empire Ottoman entre 1453 à 1923. Cette ville a pris les noms de Byzance et Constantinopole.

Ville cosmopolite, où vivent turcs, kurdes, arabes, asiatiques et les touristiques débarquant de tous les pays du monde, est situé entre deux continents l'Asie et l'Europe où le détroit du Bosphore reliant ces deux continents et le mer noire avec le mer Marmara.

C'est un livre d'histoire ouvert, des mosquées transformées ou construit pas les différents Sultans ottomans sont partout. Ces mosquées qui suivent le rite hanafite sont un modèle d'organisation et de propreté et surtout une architecture synthétisant une période historique riche. On dit que les Sultans Ottomans ont toujours cherchés à conquérir cette ville à la lumière du Hadith du  Prophète Mohamded que le salut soit sur lui  qui parlé d'un Emir et d'une armée qui va dans l'avenir  conquérir El Kastantiniya (Constantinopole).

La présence de la police dans cette ville est discrète mais on sent cette présence sans que personne ne soit inquiétée au moins durant  mon séjour. Les télévisions turques  publient les activités du maître incontesté de la Turquie Ardogane qui a  profité du coup d'Etat déjoué pour mettre la Turquie sous une dictature déguisée. N'oublions pas que le Chef d'Etat Turc ne dispose pas de pouvoirs constitutionnels d'ailleurs lorsqu'il était Premier Ministre, le Chef de l'Etat n'exerçait que des pouvoirs honorifiques, mais avec la même constitution, c'est le contraire qui est exercée dans cette République (Un Premier Ministre assurant des rôles secondaires et un Chef d'Etat qui fait tout et qui se lance dans des guerres contre la Syrie et l'Irak).

Avant de clôturer cette partie des reportages consacrés à Istanbul, une remarque de fonds, l'absence de la presse étrangère dans cette ville. En faisant et en cherchant  dans tous les kiosques et libraires en ville et dans l'aéroport international, j'ai trouvé qu'un seul kiosque qui  étale '' Le Monde" et "Chark El Aoussat" et dans l'aéroport un seul kiosque qui propose des titres en anglais. Même en Europe, les journaux en arabe sont étalés dans les  points de vente. Pour les tenues vestimentaires, on va de tout dans cette ville où le moderne se mélange avec l'habit islamique ou traditionnel, mais le moderne prime.

 

 

          Voir aussi :

                  Quai... Voyage à Istanbul (Turquie)

Commenter cet article