Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 srigina

Edito de srigina 2016 (2)

28 Février 2006, 05:11am

Publié par safir adya

Edito

Edito du mois de décembre 2016

2017 : Année de l’optimisme

Par 

Fayçal Bourzam

Etudiant en Médecine 

Ryazan  - Fédération de Russie

 

Pour débuter l'édito de décembre, je dois d'abord parler de ma ville natale et ma source d'inspiration. Ma bien-aimée Skikda . J'ai toujours souhaité la voir propre, belle et verte . et enfin mon rêve commence par voir le jour. Des entreprises de nettoyage sous la bénédiction du Wali de Skikda et le président d'Apc font un travail remarquable. Chaque weekend ils nettoient plusieurs quartiers de la ville et les associations; je cite comme exemple l'association Bariq 21 et Ecologica Skikda qui sont de vrais bosseurs pour améliorer la situation lamentable de notre ville. Un peu plus loin: deux villes ont réussi à attirer l'attention et les regards " El Harrouche et Salah Bouchaour ". Grâce aux habitants de ces deux villages, on a remarqué vraiment un grand changement concernant la verdure, la propreté et la solidarité entre habitants pour donner un nouveau visage plein d'espoir à toute personne qui ne croit plus au changement.

Pour L'Algérie, 2017 s’annonce comme une année difficile pour les citoyens. Aussi, nos députés ont voté une loi au parlement pour vider les poches des pauvres fonctionnaires ; car la loi de finances 2017 se résume à une batterie d'augmentations touchant les prix du carburant, des électroménagers, des téléphones mobiles et enfin toutes les importations sans oublier l'internet et le loyer. De toute évidence, cette loi ne va pas remplir les caisses de l'Etat puisqu'elle n'est pas équitable et n'a pas une vision économique future qui fera avancer notre pays ; au contraire, elle fera juste gagner un peu de temps pour nos dirigeants. Cependant, au lieu de trouver des solutions réelles pour sortir le pays de la rente pétrolière, les riches seront toujours riches et les pauvres vont payer la facture.

Au plan international, la victoire de Monsieur Donald Trump a surpris le monde qui n'arrivait pas à croire qu'il est officiellement le président des USA . Ce nouveau Président de cette grande puissance, nous réserve des surprises pour les quatre prochaines années. Cette crainte est liée à son passé délinquant qui laisse quelques doutes sur la possibilité de gérer un pays comme les USA. Enfin, j'y hâte de le voir à l'oeuvre et surtout s'il va vraiment appliquer concrètement son programme spécifique : l'immigration, les musulmans et ses menaces contre l'Arabie Saoudite . Pour clôturer mon édito, , l’événement le plus important au moyen-orient, qui va basculer la guerre en Syrie, se résume en la libération des quartiers Est d'Alep ''2ème ville la plus importante en Syrie'' par l'armée arabe syrienne et ses alliés. Cet événement va basculer le déroulement de la guerre en faveur de l'Etat Syrien qui combat l'Etat Islamique Daech, l'armée syrienne libre et tous les groupes armés venus des quatre coins du monde.

 ....................... 

Edito

Edito du mois de novembre 2016

Résultat de recherche d'images pour "chater abdelhakim"

Le nouveau Wali de Skikda : De l'espoir!

Par 

Abdeslam Benlarbi 

Un édito consacré exclusivement à un Wali est inédit pour le blog de Srigina. Le Wali (Gouverneur- Préfet- Mouhafed et autres appellations selon les pays) est une personnalité centrale dans le fonctionnement de l'Etat en Algérie. Il est fonctionnaire du Ministère de l'Intérieur, mais il représente tous les ministères au sein d'un territoire donné. L'expérience a montré qu'il peut mener sa wilaya vers le progrès comme il peut la stagner voire la dérouter. On attend du nouveau Wali de Skikda en l'occurrence Abdelhakim Chater d'instaurer une méthode de travail ( l'organisation des réunions de l'exécutif, le jour de réception hebdomadaire, la visite hebdomadaire dans les communes de la wilaya, etc) plus que le travail lui même. On demande pas d'un Wali de faire tout, mais la méthodologie de travail à mon sens vaut beaucoup au lieu de mener la vie de la cité pèle mêle. Aussi, tout développement d'un territoire sans s'occuper des détails de la vie courante (Embellissement de la ville et des villages, Propreté, état des routes, fuites d'eau, l'éclairage public, les espaces verts abandonnés , le commerce informel, l'occupation de l'espace public- parkings- par la force, les dos d'âne par etc) reste , je parle de développement, un discours creux. Quelques propositions pratiques:

1- La tenue du conseil de wilaya chaque lundi entre 09 & 12h00;

2- Réception des citoyens chaque mardi entre 09h00 & 12h00 pour tous les responsables de la wilaya ( Directeurs de l'exécutif, les Chefs de Dairas, les Maires et les Directeurs Généraux des Etablissements Publics ( A caractère administratif- à caractère industriel et Commercial) et enfin, la visite du terrain pour tous les responsables chaque jeudi ;

3- La préparation des actions doit se faire à l'avance ( saison des pluie, saison estivale, les rendez - vous économiques, sociaux et culturels, etc);

4- Une priorité doit être donnée au secteur du tourisme dans cette wilayas qui dispose des potentialités touristiques importantes ( montagne, mer, le thermal à Azzaba et Ben Azouz, parcs d'attraction dont ceux de Ben Ghana, de Bouabaz, de Fil Fila, de De Azzaba et d'autres);

5- Pour les voies de communication, il faut que la wilaya trace un programme à long terme qui peut mettre fin à l'enclavement de cette région dont ( des doubles voie entre El Harrouche- Constantine, entre Ras El Maa- Boumaiza, entre les Platanes -La Marsa par voie maritime, entre la Marsa- Barrahel dans la wilaya de Skikda, entre Ain Cherchar et Guelma, entre Collo et Bou Maiza et enfin, entre El Hadaik- Jijel; prendre en charge les routes communales dont celle de Temmar dans la daira d'El Hadaik, entre El Bardia, Ras El Maa et Guendoula dans la Commune d'Oueld H'Baba, entre El Hadaiek et Hamadi Krouma par le CET de Bouabaz, entre la Marsa et Chetaibi par la montage et enfin, la Marsa et Sidi Akacha);

6- Pour les autres secteurs sectoriels dont l'habitat, PME-PMI, l'agriculture, etc un travail exceptionnel doit se faire pour pallier au retard accumulé dans les années passées;

L'Algérie qui fête les 62 années du déclenchement de sa révolution du 1er novembre 1954 attend de ses responsables et de toute la société civile un réveil pour sauver notre pays de désordre.

 .......................  

 

 

 

 

Commenter cet article