Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 srigina

Vagues...Une route de tous les dangers : Tebessa-El Oued, la RN° 16

8 Mai 2016, 21:12pm

Publié par safir adya

Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.
Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.
Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.

Cliquez pour agrandir les photos.

Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.

Cliquez pour agrandir les photos.

Texte et Photos

Abdeslam Benlarbi

 

 

D'emblée, il faut être prudent de prendre cette route allongeant les frontières avec la Tunisie sans présence humaine sauf les contrebandiers travaillant surement avec les groupes armés. Il est évident que prendre cette route seule est une aventure mal calculée et surtout la nuit où le danger est éminent. Les découvertes actuelles de l'armement léger et moyen en grande quantité dans tout l'espace de Djebel El Onk, à Lamghir jusqu'à la ville d'El Oued par l'armée algérienne vient confirmer nos dires.

En fait la Route nationale N° 16 commence d'Annaba vers El Hadar, Dran, Bouchegouf, Souk Ahras, M'daourouche, El Aouinet, Tebessa, Bir El Ater, El Meghir et enfin, El Oued , mais on peut la prendre à partir de la ville de Taref vers Bouhadjar et directement vers Souk Ahras. J'ai essayé toutes ces routes, mais pour franchir Tebessa, j'ai passé toute une année demandant les avis des uns et des autres et en fonçant dans de man's land, j'ai pris un risque. La vitesse des voitures des contrebandiers traversant cet espace nous rend mal à l'aise. En quittant Tebessa, il faut s'assurer du plein, le risque de ne pas avoir l'essence ou le mazout est présent vu que les frontaliers malgré les mesures gouvernementales prennent toujours le risque de traverser les frontières avec les réservoirs pleins et plus bien évidement.

Arrêté à plusieurs reprises par la gendarmerie algérienne qui était étonnée de voir une voiture immatriculée à Skikda traversant ce désert des tartares.

Enfin, arrivée à El Oued la nuit après avoir quitté Skikda le matin en priant Dieu que nous disposons un pays vaste comme L’Algérie et que jadis on était un danger pour les autres, le danger nous vient cette fois ci de la Tunisie et de la Libye, autres temps, autres mœurs.

Dans toute cette route,  peu d'urbanisme, peu de gens, mais la route est pratiquable. Une vigilance et présence de  nos forces armées tout au long de cette frontière.

Voir aussi :

Vagues....La porte du Sahara algérien

Vagues...L'autre porte du Sahara

Vagues...Oued El Arab... 1/2

Vagues...Oued El arab (2/2) - srigina

Vagues...Une virée aux Oasis d'Algérie (1/2)

 

Vagues...Zone Frontalière algéro-tunisiennes (2/2)

Vagues... Zone frontalière Algéro-Tunisienne

Vagues...Nord est : Frontalière algéro-tunisienne

 

                          Réactions dans les réseaux sociaux :

Mehdi Abrous Technique et leçon de conduite de Abdeslem sur la route de tous les dangers .
 
 
Ramy Dadarahim El hadj Mehdi Abrous j ai fais cette route...effectivement pleine de pieges mortels ...ensablements a demi asphalte donc dérappage assué chameaux en troupeaux ...confusion par fatigue ...de Negrine vers El Oued c est le grand danger....je connais bien la région
 
Mehdi Abrous N oublie pas les camions qui passent a grande vitesse
 
J’aimeRépondre19 min
Ramy Dadarahim Justement je parle de ce gros mastodante Mehdi Abrous des fois l éperonage des 2 cachaleots crée l evenement catastrophe
 
J’aimeRépondre112 min
 
Ramy Dadarahim Mehdi Abrous ce que j ai comme mémoire en cette région c est bien les mirages que j ai vu sur les régions de sel ESSBAYEKH
 
Ramy Dadarahim El hadj Mehdi Abrous j ai bien étudié la toponymie de la région de Oued Souf ...noms berbere comme Akfadou tiksebth...taghzouyth...je connais meme son poste frontalier ETALEB EL ARBI ...route vers Tozzeur le sud Tunisien....la vie pas facile dans ce coin retiré du monde...desert de Gobi
 
J’aimeRépondre18 min
Mehdi Abrous Je confirme Safir Adya
 
 
Safir Adya Merci M.Abrous de vos réactions, mais moi je parle surtout du danger des contrebandiers, des bandits قطاع الطرق et surtout les groupes armés qui travaillent dans cette région.
 
Ramy Dadarahim Mehdi Abrous au juste le plus grand danger ne réside pas sur l asphalte mais plutot dans l abscence des conscience ya El Hadj....a quoi bon de prendre la retraite anticipée en violant le Mektoub reservé par le Divin ??? c est bete et Con a la fois
 
Ramy Dadarahim Safir Adya madame pourquoi aller loins ...chez nous a Jijel la contrebande des pilleurs de sable ...immaginez ils roulent FEUX ETEINTS et a contre sens d autoroute ??? immaginez un etranger par nuit.....toute les nuit apres le crépuscule le cirque commence par la bénediction et protéction des anges verts....dernierement une famille Algeroise venue chez nous arrivés tard et ne connaissent pas ce danger...je les au doublé et mis les feux de detresse pour les avertir...Dieu merci l usager de cette voiture a compris qu il ya qlq choses ...en me voyant avoir pris la totale gauche il a suivis mon sillage ...qlq secondes et le gros camion surgit de nulle part ???? alors immaginez le DANGER
 
Safir Adya Surtout les pilleurs de sable de Oued Zhor.
 
Mehdi Abrous Le col de T'noukla très dangereux a Proximité des oueds en contre bas
 
Ramy Dadarahim Mehdi Abrous si vous parlez de la mere région du massif de Collo....oui la France coloniale entiere a mordus la poussiere dans ce massif de basse kabylie
 
Safir Adya Quel pays, que de la beauté mais avec les dangers des bandes armées et contrebandiers.
 
 
Ramy Dadarahim Safir Adya c est a l image des grands contebandiers les gros bonets
 

 

 

 

 

 

Commentaires
Mehdi Abrous Technique et leçon de conduite de Abdeslem sur la route de tous les dangers .
 
Ramy Dadarahim El hadj Mehdi Abrous j ai fais cette route...effectivement pleine de pieges mortels ...ensablements a demi asphalte donc dérappage assué chameaux en troupeaux ...confusion par fatigue ...de Negrine vers El Oued c est le grand danger....je connais bien la région
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article