Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 srigina

Vagues...Tabarka (Tunisie) 5 ans après la révolution

30 Janvier 2016, 17:04pm

Publié par safir adya

Cliquez sur les photos pour les agrandir.Cliquez sur les photos pour les agrandir.Cliquez sur les photos pour les agrandir.
Cliquez sur les photos pour les agrandir.Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

 

Texte et Photos

Abdeslam Benlarbi

 

J'étais e 3.12.2010 à Tabarka et je reviens cette fois ci en 29 janvier 2016 sans parler de mon passage vers Hammamat et Tunis en juillet 2015.

Dans ce reportage, plusieurs remarques sont à signaler :

1- Dans une grande pierre dans la corniche de Tabarka, on a écrit en arabe " wilaya de Tabarka" qui veut dire Gouvernorat de Tabarka, j'étais attiré par cette annonce anonyme pour une ville qui dépend du Gouvernorat de Djendouba faisant partie de quatre gouvernorats du nord ouest. Cette annonce est le reflet d'un marasme qui frappe le nord ouest et tout le sud tunisien par le chômage et le niveau de développement en deçà ce que Tunis, le cap Bon et le Sahel a connu comme développement;

2- L’Imam d'une nouvelle mosquée à la rentrée de la ville en venant des frontières algériennes, lors de son prêche du vendredi a insisté sur le droit sacré de la protection des biens publics et privés et toute demande de jeunes en matière du travail et du bien être ne doit en cas touché ce sacré prince qui est la protection des biens d'autrui;

3- En décembre 2010 à quelques jours de la révolution, les signes de la nouvelle Tunisie ont été signalés dans me reportage et après cinq ans, Tabarka souffre de plus en plus. En janvier 2016, aucun touriste étranger dans cette ville sauf les algériens qui s'arrêtent pour manger avant de reprendre la route vers d'autres villes tunisiennes. Toute la région du nord ouest est en arrêt, en l'absence d'un plan Marchal, cette région peut se révolter sur l'état économique et social des quatre gouvernorats;

4- Un dernier mot, sur la ville de Tabarka, jadis il y avait deux villes côtières situées en Algérie (la Calle-El Kalla) et en Tunisie (Tabarka). La Calle était une belle ville et Tabarka un village. Dans les années 1980, Tabarka a connu un développement dans ses infrastructures touristiques est la diférence est devenue de taille où la Calle est devenue un grand village comparativement avec Tabarka. En janvier 2016, la Calle et toute sa zone protégée avec ses lacs est devenue autre chose. Tarbarka revienne à un village perdu dans l'extrême nord ouest.

 

Voir aussi :

Vagues...Tabarka en Tunisie (3/3)

 

Commenter cet article