Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 srigina

Vagues...Les Plages de Skikda (19)

24 Juin 2015, 19:26pm

Publié par safir adya

Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.
Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.
Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.Cliquez pour agrandir les photos.

Cliquez pour agrandir les photos.

Aujourd'hui : La Plage de Marsa Zitoune dans la commune de Khnak Mayoune

 

Je visite pour la première fois la commune de Khnak Mayoune dans l’extrême ouest de la wilaya de Skikda. Cette commune est classée comme la deuxème commune (parmi les 38 communes de la wilaya de Skikda) la plus propre. Petite commune plongée dans les montages loins des routes même départementales. Sa plage est située à 8 km du chef lieu de la commune dans une déscente comme la déscente aux enfers mais dans un panorama magnifique de forêts. Peu de gens ont eu l'opportunité de la visiter sauf pour quelques aventuriers et les gens du massif de Collo. Un message au maire de la commune que je salue au passage, il faut prendre soin de la palge comme pour le cas du village.

 

Avec les 19 reportages consacrés aux plages de Skikda , il nous reste qu'une plage dans la localité de Ouldja dans le massif de Collo et on peut dire que le blog "srigina" a couvert toute la façade maritime de Skikda (140km)

 

Voir aussi :

Vagues...Les Plages de Skikda (18)

Commenter cet article

sam 12/07/2015 03:58

bonjour

Quel plage est situé dans la commune d'El ouldja?
merci
ps ouldja boulbellout?

safir adya 12/07/2015 22:10

Non, c'est la plage de Ouldja Boulbellout mais c'est le douar de Ouldja dans la commune d'Ouel Attiya. La plage s'appelle Damous, de la route, c'est comme descendre en enfer. Tu quittes le chemin de wilaya pour descendre 11 km vers El Ouldja, mais avant d'y arriver, il faut continuer le chemin dans une piste comme les routes de l'Amérique latine. Côté mer, c'est juste après le cap Bougaroun. J'ai découvert cette plage, le deuxième samedi du mois de Ramadan, mais avec l'argent du monde je ne y mettrai plus les pieds.