Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 srigina

Vagues...Retour vers le passé au village ( La Fête du Vieux Four à Pain Communal)

2 Octobre 2014, 04:36am

Publié par safir adya

Vagues...Retour vers le passé au village ( La Fête du Vieux Four à Pain Communal)Vagues...Retour vers le passé au village ( La Fête du Vieux Four à Pain Communal)Vagues...Retour vers le passé au village ( La Fête du Vieux Four à Pain Communal)
Vagues...Retour vers le passé au village ( La Fête du Vieux Four à Pain Communal)Vagues...Retour vers le passé au village ( La Fête du Vieux Four à Pain Communal)Vagues...Retour vers le passé au village ( La Fête du Vieux Four à Pain Communal)
Vagues...Retour vers le passé au village ( La Fête du Vieux Four à Pain Communal)Vagues...Retour vers le passé au village ( La Fête du Vieux Four à Pain Communal)Vagues...Retour vers le passé au village ( La Fête du Vieux Four à Pain Communal)
Vagues...Retour vers le passé au village ( La Fête du Vieux Four à Pain Communal)Vagues...Retour vers le passé au village ( La Fête du Vieux Four à Pain Communal)Vagues...Retour vers le passé au village ( La Fête du Vieux Four à Pain Communal)
Vagues...Retour vers le passé au village ( La Fête du Vieux Four à Pain Communal)Vagues...Retour vers le passé au village ( La Fête du Vieux Four à Pain Communal)Vagues...Retour vers le passé au village ( La Fête du Vieux Four à Pain Communal)

Retour vers le passé au village

( La Fête du Vieux Four à Pain Communal)

Par

P.Agnès

Menton (France)

Il rappelle une époque où la vie communautaire avait un véritable sens ; en effet, ce four servait à toutes les familles du vieux village qui l'utilisaient à tour de rôle pour leurs besoins.

Afin de ne pas confondre les pains, d'une fournée à l'autre, chaque famille gravait un signe distinctif sur ses pains : des signes abstraits, géométriques... un peu comme ceux qui sont gravés sur les pierres .

Chaque année , à la mi-septembre, on rallume ce vieux four. Ceux qui le souhaitent, viennent y faire cuire leur tarte, leur tourte, leur gratin de légumes...... Les organisateurs de la fête y mettent à rôtir des pièces de gibier ramenées par les chasseurs locaux (on voit des cuissots de chevreuil près à cuire)et surtout, on y cuit du bon pain comme autrefois.

Sur la petite place voisine du four, on installe des tables sous les oliviers, on met en commun tout ce qui a été cuit , tout ce qui a été apporté par les participants et c'est la fête.

Après le repas , on danse, les enfants ont la parole , certains ont apporté leurs jeux de cartes , les anciens participent à la fête.

Le soir venu, avant de se séparer, on cuit une dernière spécialité régionale: la socca, une grosse crêpe à base de farine de maïs . Il faut noter que cette socca régionale, se nomme calentica dans la région d'Oran et se retrouve sous d'autres noms encore tout autour de la Méditerrannée.

Un exemple parmi tant d'autres que nous sommes tous reliés les uns aux autres !

Cette fête annuelle, c'est un moment de partage, de convivialité et d'amitié où chacun oublie ses problèmes.

 

 

 

 

           Cliquez sur les photos pour les agrandir.                                                                                                         Reproduction et utilisation interdites sauf autorisation écrite préalable.

 

Commenter cet article